Qu'est-ce que c'est, le syndrome de Diogène vu à travers les yeux d'Evacurgent

Aussi connue sous le nom de "syndrome du vieil homme débraillé", "syndrome de crise sénile" ou "syndrome de crise sociale", cette pathologie se caractérise par une extrême négligence de sa propre personne en termes d'hygiène, de retrait social et de manque d'entretien de sa propre maison, en termes de propreté.
Le syndrome a été retrouvé chez les personnes âgées en général, mais aujourd'hui de plus en plus de jeunes font partie de ces individus qui vivent seuls et ont peu de contacts avec l'environnement

Les personnes atteintes de ce syndrome peuvent conserver leur autonomie et sont fréquemment détectées par hasard, lors d'une hospitalisation ou un décès. De plus, les membres de la famille ou les voisins de ces personnes ne peuvent pas remarquer ce problème, car certains de ces individus, dans leur vie de tous les jours, s'habillent et se comportent normalement.

L'appartement d'une personne atteinte du syndrome de Diogène.jpg

La personne atteinte du syndrome de Diogène a une apparence sale, n'est pas peignée, mal rasée, refuse les visites chez elle, les moments de socialisation et la maison dans laquelle elle vit est complètement négligée. L'individu peut ramasser divers objets inutiles tels que de vieux journaux, des restes de nourriture, des boîtes vides, divers appareils électroniques défectueux ou encore des excréments.

La tendance d'une personne à collecter des débris inutiles est appelée collecte sénile. Ce phénomène, également appelé syllogomanie ou dysposophobie, a été lié à l'existence d'un trouble obsessionnel compulsif et résulte de la collecte constante ou du refus de jeter des choses que l'individu peut juger utiles.

Cette collection d'objets interfère avec le fonctionnement quotidien de la personne, réduisant son espace de mouvement, ce qui peut entraîner une altération des activités normales, comme la cuisine, la lessive, le sommeil, etc. Ces personnes peuvent collecter des choses de manière organisée, mais sans objectif final clairement établi.

La Syllogomanie

La syllogomanie est associée à (l'accumulation compulsive d'objets inutiles), devenant ainsi la partie visible d'un processus (psychique) invisible et dont la personne en question n'est pas consciente, s'exposant ainsi que les autres à des dangers tels que : infections, maladies, épidémies, risque d'incendie, etc.

Nettoyage après syndrome de Diogène

Maintenant que vous savez de manière générale ce que signifie cette pathologie appelée Diogène, vous pouvez également découvrir à quoi ressemble la procédure de nettoyage dans un logement d'une personne atteinte du syndrome de Diogène. Tout d'abord, il faut savoir que la majorité des demandes que nous recevons et les services que nous fournissons sont le nettoyage d'une maison après le syndrome de Diogène, ce qui signifie que nous avons un maximum d'expérience dans ce type d'intervention. Le premier temps dans la réussite de cette opération pas facile, est l'étape de débarras du logement, qui diffère d'une maison à l'autre, toutes ayant un niveau d'ordures et encombrants plus ou moins élevé. Une fois que tout l'appartement est vide, ou qu'il ne reste que les objets et meubles essentiels, la procédure de nettoyage commence.

La procédure de nettoyage des maisons insalubres, comme dans le cas d'une maison d'une personne atteinte du syndrome de Diogène, doit être effectuée dans les conditions de protection les plus élevées. Cette protection, port de masques à gaz, lunettes et combinaisons, n'est pas misée en pratique pour que le syndrome de Diogène ne se transmette pas aux agents de nettoyage, car cette maladie mentale n'est pas transmissible, sauf probablement génétiquement par les ancêtres de la famille. Cette protection sert à protéger les équipes, contre les bactéries et virus qui se sont formés dans l'air et sur les surfaces de la maison, du fait de l'accumulation compulsive d'ordures, de nourriture, d'emballages et probablement d'excréments.

La procédure de nettoyage se fait en deux étapes, "en gros" et "finition". La procédure "en gros" est lorsque nous commençons à humidifier toutes les surfaces de la maison avec nos produits dégraissants spéciaux et nous commençons à frotter et à utiliser les machines spéciales, uniquement dans les endroits très tachés, où des choses sont collées, où une couche de saleté s'est formée, etc. . Une fois que la maison a l'air uniforme avec le même niveau de saleté, nous commençons la procédure de finition, du fond vers l'entrée, et de haut en bas, jusqu'à ce que la maison soit impeccable.

Comment pouvez-vous commencer une nouvelle vie, après avoir pris conscience de la présence du syndrome de Diogène

La syllogomanie.jpg

Dans l'heureux cas où vous réalisez que vous êtes touché par cette pathologie, vous n'avez qu'à vous calmer et réaliser qu'à partir de demain vous pouvez commencer une nouvelle vie. En faisant appel à nos services, nous vous aiderons à surmonter ce moment difficile, à commencer par l'évacuation des déchets de votre domicile. Nous allons nettoyer votre maison sale et la désinfecter de manière à ce que le changement soit remarquable et choquant. Dans la phase suivante, nous vous aiderons à trouver votre chemin dans la vie grâce à des conseils et en allant vers les meilleures assistances sociales et psychologues

Syndrome de Noé

Le syndrome de Noé est quelque chose de similaire au syndrome de Diogène, à la différence que les personnes qui manifestent une telle anomalie ne collectent pas d'objets, mais un grand nombre d'animaux domestiques, qui ne peuvent pas être nourries, logés dans des conditions naturelles, une situation qui entraîne une détérioration de la vie et l'environnement de la personne concernée, mais aussi des animaux. Dans ces cas, les personnes atteintes du syndrome de Noé ne veulent pas se séparer des animaux, mais elles n'acceptent pas non plus qu'ils leur fassent souffrir.

Pourquoi s'appelle-t-il le syndrome de Diogène ?

Le nom de ce syndrome vient du comportement attribué au philosophe cynique Diogène de Sinope, qui mena une vie ascétique, faisant de l'extrême pauvreté une vertu. Diogène a également exprimé son mépris pour l'humanité en violant les conventions sociales.

Les descriptions de ses contemporains dépeignent Diogène vivant dans un tonneau et se comportant comme des chiens. Diogène croyait que les gens vivaient artificiellement et que leur hypocrisie se reflétait le plus significativement dans les normes sociales, tandis que l'étude de la vie des animaux conduisait à la compréhension des valeurs fondamentales de l'existence.

HISTOIRE DU SYNDROME DE DIOGÈNE

Le syndrome de Diogène a été décrit pour la première fois en 1966, par une équipe de chercheurs qui a évalué 72 patients âgés, hospitalisés pour diverses maladies mentales aiguës, qui présentaient également une extrême négligence envers leur propre personne.

Les patients n'ont manifesté aucune sorte d'embarras à cause de leur apparence sale, de leurs vêtements négligés où des maisons totalement négligées dans lesquelles ils vivaient. Les patients de cette catégorie n'ont pas forcément de problèmes financiers et un tiers d'entre eux refusent l'aide des services d'aide sociale.

Ce que disent les médecins sur le syndrome de Diogene.

Si le syndrome de Diogène n'est pas une maladie en soi, il peut être le signe d'une maladie associée - Alzheimer, alcoolisme, démence, autres maladies neuropsychiatriques - et nécessite une surveillance médicale, faute de quoi les conséquences peuvent être graves et irréversibles.

Il y a aussi des médecins qui disent qu'il serait possible qu'en cas de négligence (négligence de l'hygiène personnelle) et de syllogisme, il n'y ait pas de maladies associées à diagnostiquer, et alors la situation est encore plus difficile à gérer.

La démence frontale et le syndrome de Diogène ont des signes communs, tels que l'hostilité, l'anosognosie et la syllogomanie, interprétés comme une forme de persévérance motrice. Il est important de dépister l'existence d'une schizophrénie résiduelle ou avec des manifestations à prédominance négative, une dépression sévère avec des éléments mélancoliques ou une démence, pouvant mimer le tableau clinique du syndrome de Diogène.

Il est important que le diagnostic de ce syndrome ne soit posé que dans les cas où la symptomatologie n'est pas mieux expliquée par d'autres pathologies sous-jacentes, par exemple par une démence frontale ou les séquelles d'un accident vasculaire dans la région frontale.

Les psychanalystes proposent une hypothèse psychogénétique de ce syndrome à partir de la structure particulière de la personnalité, basée sur l'angoisse de destruction, une manière d'établir des relations d'objet fusionnelles, des mécanismes défensifs de type déni et, parfois, un délire paranoïaque.